Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contactez Moi

  • : à toute saveur
  • à toute saveur
  • : blog de loisirs culinaires et décoration
  • Contact

récréation culinaire

 

 

 

 www.recreationculinaire.fr

 

vous y trouverez :  du matériel de décoration de table,  des accessoirs de cuisine , moules à bûche, décors en chocolat, isomalt surce pétillant , des tubes à remplir, des pipettes, des epices, du sel liquide en spray, des colorants alimentaires en poudre pour vos macarons  etc........

 

  

Recherche

A toutes saveurs!

lemoine christelle 

 

Archives

A propos de moi

voici un blog pour les passionnés de cuisine et pour ceux qui aiment recevoir.
J'habite dans la région de Commercy ( eh oui la cité de la Madeleine) , avec mon mari et mes deux filles.
Je suis secrétaire de mairie  près de chez moi et présidente de la socièté Récréation Culinaire qui gére la boutique du même nom.
J'aime recevoir et régaler ma famille et mes amis.
J'adore l'art de la table, la déco originale, les belles présentations d'assiettes et tout ce qui va avec.
Enfin bref je suis ce que l'on appelle une bonne convive.

Texte Libre

Sites dont je suis membre


 Abonnement Bloglines




http://www.wikio.fr/ Annuaire généraliste multi-thémes,annuaire,lien,recherche,référencement  annuaire cuisine Ma Page sur Hellocoton





partenaire du blog

certiferme

Ma cuisine

Voici ma cuisine

 

 

le matériel avec lequel je travaille en permanence:

Mon kitchenaid

 

 

 Mon Kitchenaid

 

Thermomix TM31 vorwerck

Mon thermomix TM  31

28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 06:00

 



samedi,  pour mon anniversaire, mes amies m’ont offert  le Larousse des desserts de Pierre Hermé.

 C’est la Bible des amateurs comme des professionnels !

(Pierre Hermé)

- Les grands classiques incontournables : madeleines, religieuse au chocolat, clafoutis aux cerises, tarte au citron meringuée, charlotte aux fraises...

- Les originales aux parfums délicats et étonnants : poire rôtie au sauternes, soufflé aux violettes, glace au piment de la Jamaïque...

- Les " coups de coeur " de Pierre Hermé, créations aux saveur inégalables : coupe glacée Ispahan, macarons pêche-abricot-safran, mille-feuille aux framboises et à l'anis...

- Les spécialités régionales et étrangères à redécouvrir avec bonheur : cramique, kouign-amann, Christmas pudding... Les recettes légères : crumble aux griottes, fraises à la maltaise, crème de raisin...

- Les tours de main et les techniques expliqués et illustrés étape par étape.


-------------------

 Après avoir longuement feuilleté ce livre, je suis  tombée sur "Sensation satine" dont voici la recette :

C’est une superposition de trois gelées très fraîches, et acidulées, comme j’aime .

J’ai donc testé et approuvé ce merveilleux dessert !  C’est un dessert simple à faire, le plus long et d’attendre que les gelées prennent une par une.

Préparation 30 minutes. Attente ½ h ou ¾ h entre chaque couche de gelée. ( au congélateur)

 

Pour la gelée d'orange :

  • 2 feuilles et demie de gélatine
    12.5 cl d'eau minérale
    250 g de marmelade d'orange
    7.5 cl de jus de citron


Pour la gelée au yaourt

  • 1 feuille et demie de gélatine
    250 g de yaourt bulgare
    30 g de sucre en poudre
    1/2 g de zeste de citron jaune non traité


Pour la gelée de fruits de la passion

  • 3 feuilles de gélatine
    20 fruits de la passion(  ou 220g de jus passion )
    12 cl d'eau minérale
    20 g de jus de citron
    50 g de jus d'orange avec pulpe
    80 g de sucre en poudre


Préparez la gelée d'orange:

 Ramollir la gélatine dans de l'eau froide, faites tiédir l'eau minérale et faites fondre la gélatine dans cette eau avec la marmelade d'orange et le jus de citron.

Répartissez la gelée dans des verrines assez hautes en les inclinant  (à l’aide d’une boite à œuf)  et faites prendre la gelée ½ heure au moins au congélateur.


 
Préparez la gelée au yaourt :

Ramollir la gélatine ( dans un bol d’eau froide) , faites tiédir 50 g de yaourt et faites fondre la gélatine dans ce mélange chaud. ajoutez le sucre, le reste de yaourt et les zestes de citron, fouettez vivement  et  réservez au frais .



Préparez la gelée de fruit de la passion :

Ramollir la gélatine dans l’eau froide, retirer la pulpe des fruits de la passion, leurs jus et les graines( il en faut 220 g) .

Faites ensuite   tiédir  l'eau minérale et faites y fondre la gélatine essorée. ajoutez, le jus de citron, la pulpe passion, le jus d'orange et le sucre, fouettez vivement et gardez au réfrigérateur.


Dressage :



Lorsque la gelée d’orange est prise, tournez la verrine de l’autre côté et répartissez la gelée passion. Faites prendre au froid de la même façon.  Lorsque la deuxième gelée est prise, redressez les verrines et répartissez y la gelée au yaourt . gélifiez pour la dernière fois .

Gardez au frais jusqu’au moment de servir.

Repost 0
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 07:00

 

 

 Cette recette est pour Corinne qui me demande de mettre sur mon blog, un peu plus de petits plats qui mijotent.

   C’est vrai qu’il y en a peu et pourtant, j’adore la cuisson en cocotte ou en tajine,  c’est une cuisine aromatique, parfumée, baignant dans une sauce souvent sirupeuse et épicée, avec des viandes tendres et des légumes moelleux.

Ultra pratique lorsque l’on est nombreux à table.

Le seul inconvénient pour moi, c’est que c’est assez difficile à photographier.( enfin moins jolie qu’une verrine)

Pourtant c’est une cuisine, authentique et toujours succulente.

alors voici la recette que j'ai réalisé vendredi soir pour mes parents . 
 

Cuisson en cocotte ou en tajine.

 

Préparation 30 minutes

Cuisson 1h30

 

Pour 6 personnes il vous faut :

 

600g d’osso bucco

600g de quasi de veau

2 cuil à soupe de farine

2 oignons

1 aubergine

2 courgettes

3 tomates moyennes

10 cl d’huile de pépins de raisin

3 gousses d’ail

2 cuil à café de curry en poudre

1 cuil à café de gingembre

1 cuil à café de curcuma

1 cuil à soupe de miel d’acacia

1 cuil à café de concentré de tomate

20 g d’amandes entières ( ou noix de cajou)

½ botte de coriandre

Sel et poivre du moulin .

 

Préparation :

 

Parez et détaillez le quasi en morceaux d’environ 3 cm de côté.

Farinez légèrement les morceaux d’osso bucco.

Ciselez les oignons.

Taillez les aubergines en grosses rondelles et les courgettes en bâtonnets

Coupez les tomates en quartiers et retirez les pépins.

Dans une cocotte en fonte faites rissoler dans l’huile tous les morceaux de viande, salez, poivrez  puis  retirez les  et réservez.

Ajoutez à la place les oignons et l’ail écrasée et faites suer pendant quelques minutes.

Saupoudrez de curry, de gingembre, de curcuma et mélangez bien.

Liez avec le miel et le concentré de tomate.

Remettez les morceau de viande par-dessus et mouilliez à hauteur avec de l’eau.

Disposez de manière harmonieuse les rondelles d’aubergines, les bâtonnets de courgettes et les quartiers de tomates.

Salez et poivrez le tout.

Faites grillez les amandes à la poêle  puis parsemez les dessus.

Ciselez finement la coriandre, mettez en la moitié avant la cuisson et gardez l’autre moitié pour la dégustation.

Fermez la cocotte et cuisez  1 h 30  dans le four préchauffé  à 180°c.

 

Astuce : si vous préférez, vous pouvez préalablement faire frire les rondelles d’aubergines.

Repost 0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 07:35

 

 

Et voilà,  c’est  passé, j’ai un an de plus ce matin !

Pour l’occasion, nous avons réalisé hier avec mes amies sandra ( c’est aussi son anniv mardi)  et laetitia un bel apéritif dînatoire  avec de nombreuses verrines .

Un délice !

 

Voici donc ce matin la première du genre !



Préparation 10 minutes

Pas de cuisson

 

Pour 6 verrines il faut :

 

1 filet de saumon sans arrête écaillé ( ou quelques tranches de saumon gravad lax tout prêt ( c’est le saumon mariné que vous pouvez trouver dans l’épicerie suédoise de chez ikea par exemple )

 

15 cl de crème fraîche liquide  entière

2 cl de vodka

100g d’œufs de lumps noir

80g d’œufs de saumon

 

Si vous préparez vous-même votre saumon  faites le 3 jours à l’avance  ( au minimum)

Gravad Lax (gravlax)

Pour 6 à 8 personnes :
700g kg de filet de saumon sans peau

2,5 cuillères à soupe de sel fin
2,5 cuillères à soupe de sucre roux

1 cuiller à thé de poivre

1/2 cc de gingembre

une pincée de 5 épices
1 bonne cuil à soupe  de cognac

1 à 2 bouquets d'aneth


Enlever toutes les arrêtes avec une pince à épiler ( c’est assez rapide) et retirer la peau si il en reste.
Dans un bol,mélanger le sel, le sucre, le poivre, le gingembre et les épices
.
Parsemer les faces des filets de saumon
.
Répartir  ensuite le cognac et la moitié de l’aneth .


Dans un plat creux, étaler le reste de l'aneth et y placer le poisson.
Couvrir le plat avec du papier cellophane et y déposer un objet lourd de façon à écraser le saumon.

Laisser 3 jours au réfrigo en  retournant le poisson tous les jours  et en évacuant tout liquide éventuel. (Le premier jour, la quantité de liquide est assez importante)

Au bout de 3 jours le saumon est prêt à être découpé en lamelles à l’aide d’un couteau.

Vous pouvez aussi le congeler sans problème  pour une utilisation ultérieur.
Laisser alors dégeler doucement au réfrigérateur.

 

Pour confectionner notre petite verrine aujourd’hui,

 

Couper quelques tranches de ce saumon en fines lanières.

 

Juste avant de servir, dans un bol,  mélanger  au fouet la crème et la vodka.

Filtrer et verser dans un siphon.

Percuter une cartouche et conserver au frais ( siphon couché)

 

Dresser les verrines :

 

Disposer au fond de chaque verre une petite couche d’espuma de vodka , recouvrir d’une couche d’œufs de saumon ou de truite  puis une deuxième couche d’espuma  suivi d  une couche d’œufs de lump  puis de vodka et fini par quelques lamelles de saumon et des peluches d’aneth.

 

Repost 0
Published by chris - dans amuses bouches
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 07:00

 


voici ce matin une petite verrine fraîche et acidulée.
Un dessert parfait après un repas copieux.  



Préparation 30 minutes

Cuisson 10 minutes

Repos 2 heures.

 

Pour 4 verrines il vous faut :

4 citrons verts non traités

2 œufs

1 cuil à café d’agar agar

50 g de sucre

100 ml de crème entière liquide

4 tranches d’ananas

 

 

 

Préparation

 

Zestez 2 citrons verts

Mettez le jus de ces  2 citrons (soit environ 50 ml de jus)  dans un cul de poule avec les jaunes d’œufs, 40g de sucre  et les zestes.

 

Chauffez au bain-marie et mélangez constamment jusqu’à ce que le mélange prenne une consistance crémeuse ( environ 10 minutes)

 

Ajoutez 1 cuil à café d’agar agar, mélangez et laissez chauffer encore 1 minute puis retirez du feu et laissez tiédir.

 

Fouettez 10 cl de crème liquide en chantilly  et réservez au frais.

 

Battez les blancs en neige avec une pincée de sel et lorsque les blancs sont pratiquement montés, ajoutez 10 g de sucre et continuez à battre jusqu’à ce qui soient bien fermes.

 

Incorporez la chantilly à la crème au citron puis les blancs d’œufs en neige.

 

Coupez l’ananas en dès et répartissez-les dans les verrines.

 

Avec une mandoline,Coupez de fines tranches de citron et appliquez les sur les parois des verrines. Remplissez de mousse au citron et laissez reposer 2 heures au réfrigérateur.

 

Au moment de servir décorez de rondelles de citron et de tranches d’ananas.

 

Repost 0
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 07:00

 

Sacré momix il sait vraiment tout faire !

 

Cette année, avant les fêtes, j’ai voulu tester plusieurs modes de cuisson du foie gras .

La recette que je vous présente aujourd’hui se fait au thermomix  dans le bol du varoma  pour être plus précise  ( mais vous pouvez aussi essayer dans un cuit vapeur  ) .

 

Faire son foie gras n’est vraiment pas difficile, évidemment on peut l’acheter tout fait en supermarché, mais il est  souvent très cher voir parfois  même exorbitant par rapport à la qualité et à la quantité proposée.

 

Mes amies sont souvent en admiration devant le résultat gustatif d’un foie gras maison.

 

L’an dernier, je vous ai proposé un foie gras traditionnel en terrine, mais je dois dire qu’il y a maintenant des méthodes bien plus simples avec des résultats vraiment épatants.

 

Mais attention, il faut bien penser qu’un foie gras se prépare au minimum 48 h à l’avance, pas question de le préparer juste avant de passer à table !  Par contre un foie cuit, il se conserve une quinzaine de jours au frais.

 

Ne prenez  pas des foies trop gros ( ils sont souvent plus gras ) le poids moyen est entre 400 et 500 g par foie. N’hésitez pas à prendre un foie extra,  car se  qualité est essentielle. ( évitez surtout le tout venant ) .

 

La recette que je vous présente vient de l’école thermomix  elle se trouve dans le petit magazine  « thermomix et vous » de novembre /décembre 2008.

 

Temps de préparation 20 minutes

Cuisson thermomix 24 minutes

Attente 1h30

Réfrigération 48 heures.

 

 

Il vous faut :

1 foie gras de canard d’environ 500g ( maxi)

4 cuil à soupe de cognac ou d’armagnac

2 cuil à café de sel fin

1 cuil à café de poivre 5 baies moulu

1 cuil à café de sucre fin

Quelques glaçons

Du film alimentaire résistant à la chaleur

800g d’eau

 

 

Préparation :

 

Sortir le foie du frigo 

Commencez la préparation lorsque le foie est à température ambiante

Séparez les lobes du foie et déveiner chaque lobe en partant du centre avec un petit couteau en prenant bien soin de ne pas couper la veine. ( il est parfois plus facile d’utiliser ses doigts)

Retirer bien le fiel ( c’est une partie un peu verte).

Ne vous inquiétez pas si votre foie est en petits morceaux , il se reconstituera à la cuisson.



Saupoudrez le ensuite  sur toute sa surface de 2 cuil à café de sel, 1/2 cuil à café de poivre 5 baies moulu, 1 cuil à café de sucre fin puis arrosez le de 4 cuil à soupe de cognac ou d’armagnac.

Laissez macérer 30 minutes, retournez le puis laissez le à nouveau 30 minutes.

Reconstituez le foie à la main en faisant un cylindre régulier.

 

Déposez le au centre d’une feuille de film alimentaire résistant bien à la chaleur

Evacuez bien les bulles d’aire puis formez un boudin bien serré  ( il faut tenir les deux extrémités et faire tourner le foie sur le plan de travail pour former de tortillons à chaque extrémité)

Recommencez l’opération avec 3 autres feuilles de film et faites un nœud sur les côtés de la dernière feuille.

L’enveloppe doit être complètement hermétique.

 

Cuisson :

 

Déposez le foie emballé dans le panier cuisson du varoma.

Mettre 800g d’eau dans le bol et réglez 12 minutes température varoma vitesse 2

A l’arrêt de la minuterie, retournez le et régler à nouveau 12 minutes.

 


A la fin de la cuisson

Préparer une saladier d’eau glacée ( eau + glaçons)

Faites glisser le foie dans le saladier et laissez le 20 minutes.

Sortez le ensuite de l’eau et réservez le au réfrigérateur pendant 2 jours avant de le déguster.

 

Verdict :

Un foie gras délicieux, le gras se trouve bien à l’extérieur et se retire très facilement.

 

Je trouve que cette méthode est beaucoup plus simple qu’en terrine, et permet de faire de très jolies tranches bien régulières.

Repost 0
Published by chris - dans Foie Gras
commenter cet article
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 07:00

 




Voici une recette extraite du livre de Christophe Felder  « les mignardises de Christophe, leçon de Pâtisserie » chez demarle .

C’est ma fille Charlotte 12 ans qui a réalisée entièrement cette recette et je dois dire que je suis très fière de son travail.

 

La guimauve est une petite douceur aérienne et gourmande qui se déguste d’abord avec les yeux !!!!  elle est vraiment bien meilleur que la guimauve du commerce .

 

Préparation 15 minutes

Repos 2 heures

 

 pour une grosse boite de Guimauve Il vous faut :

 

  • 22 g de gélatine en feuilles
  • 100g d’eau
  • 440 g de sucre semoule
  • 45 g de glucose
  • 30g d’eau de fleur d’oranger
  • 2 blancs d’œufs
  • Colorant alimentaire de vitre choix
  • 100g de sucre glace
  • 100g de fécule

 

 Préparation :

 

Mettez les feuilles de gélatine à ramollir dans un gros bol d’eau bien froide.

Dans une casserole, versez l’eau, le sucre semoule et le glucose et faites chauffer sur feu doux jusqu’à 130°C.

Faites tiédir l’eau de fleur d’oranger dans une casserole et y dissoudre la gélatine essorée.

Montez les blancs en neige bien ferme à l’aide d’un batteur.

Puis versez doucement le sucre cuit et chaud en continuant à battre les blancs . Fouettez bien, ils vont doubler de volume.

Ajoutez le mélange fleur d’oranger-gélatine, puis le colorant de votre choix.

Continuez à monter la préparation.

 

Dans un autre bol, mélangez le sucre glace et la fécule à parts égales. Puis saupoudrez le papier sulfurisé de ce mélange. Versez la guimauve dessus, saupoudrez  à nouveau du mélange sucre-fécule, avant de la couvrir d’une  deuxième feuille de papier sulfurisé et de l’étaler au rouleau sur environ 2 cm. ( on étale la guimauve entre deux feuille de papier sulfurisé)

Laissez durcir sans croûter sous la feuille de papier sulfurisé pendant environ 2 heures .

 

Au bout de 2 heures décollez la première feuille de papier, saupoudrez d’un peu du mélange fécule sucre ,retournez la guimauve et procédez de la même façon.

Coupez la guimauve en petits carrés et conservez la sous film.

 


La guimauve se conserve dans une boîte hermétique 1 semaine au frais, et plusieurs semaines au congélateur.



avec cette recette, ma fille  praticipe aux concours de mon amie sandra du blog ok ce bon  " les mignardises sucrées"

Repost 0
Published by chris - dans gourmandises
commenter cet article
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 08:59


Voici la recette de notre dessert d’hier.  Un véritable délice !!!

Un savarin moelleux  légèrement imbibé  d’un sirop au grand marnier et garni avec une crème d’orange. A présenter dans une jolie verrine individuelle pour un belle effet.

J’ai franchement adoré ce dessert, et je me suis retenue pour ne pas manger une deuxième verrine !

Par goût, je préfère lorsqu’une partie du gâteau reste légèrement croquante je ne le  laisse donc pas  imbiber toute la nuit comme pour certain baba au rhum par exemple.



 
Recette pour un savarin de 8 à 10 personnes  (ou  8 individuels)

·          250 g de farine

·          10 g de levure lyophilisée

·          20 g de sucre

·          une pincée de sel 

·          100 g de beurre

·          3 oeufs

           5 à 10 cl de lait tiède

 

 

Préparation du savarin :

 

Peser et verser dans la cuve du batteur farine et levure.

Ajouter les oeufs entiers, le sel, le sucre

Mélanger à petite vitesse pour bien hydrater la farine

Travailler la pâte régulièrement et ajouter un peu de lait tiédi pour assouplir le mélange si nécessaire.

Ajouter le beurre pommade dans le mélange et travailler à vitesse moyenne.

Lorsque la pâte à pris corps, on arrête le travail.

Il faut travailler à vitesse moyenne pour que la pâte ne chauffe pas trop.

Il faut que la pâte soit élastique et souple pour créer des alvéoles convenables dans le gâteau.

Répartir  ensuite la pâte dans un moule  beurré sans dépasser la mi-hauteur ( si vous utilisez un grand moule ) moi j’ai utilisé des moules individuels en silicone Demarle ( moule à savarin carré)

Laisser la pâte se développer à température ambiante (20/25°C près du four ou du radiateur. En quelques minutes elle dépasse les bords du moule. Enfourner à th 6 pendant 30 mn environ ( pour un gros moule et 15 à 20 minutes pour des moules individuels

Piquer pour juger de la bonne cuisson. L'aiguille ou la pointe de couteau doit ressortir  sèche pour que la pâte soit cuite.

Démouler sur grille et imbiber avec un sirop parfumé alors que le savarin est encore tiède.

 

Pendant que le savarin est au four :

 

Préparer le sirop qui vous servira à imbiber le gâteau

 

Il vous faut :

 

·          200g de sucre et quelques zestes d’orange ( facultatif)

·          40 cl d’eau

·          10 cl de grand Marnier.

 

Porter à ébullition 40 cl d'eau avec 200 g de sucre et des zestes d'agrumes.

Stopper la cuisson, ajouter 10 cl de Grand Marnier  et laisser tiédir avant d'imbiber le gâteau.

 

 

Préparer la crème d’orange : ( extrait du livre cuisinez comme les chef  « vorwerk »  recette du  chef Eric Westermann  .

 

400g de jus d’orange

100g de crème fraîche épaisse

60g de jaune d’œufs

75 g de sucre

25 g de farine

Quelques zestes d’oranges confites

 

·          Préparation au thermomix :

 

Insérer le fouet. Mélanger tous les ingrédients dans le bol 10 secondes / vitesse 3 .

Puis cuire 7 minutes à 90°c vitesse4 . A la sonnerie retirer le fouet et mixer 5 secondes vitesse 9  puis refroidir dans un saladier en filmant au contact afin d’éviter la formation d’une croûte en surface.

 

 

 

·          Préparation sans thermomix  :

 

Délayer la crème fraîche épaisse avec le jus d’orange

Blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre

Ajoutez ensuite la farine progressivement avec le fouet jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse et homogène.

Détendre le mélange avec le jus d’orange et la crème en incorporant bien l’ensemble.

Verser l’appareil obtenu dans une casserole et porter doucement à ébullition sans cesser de remuer à l’aide d’un fouet, jusqu’à ce que la crème nappe la cuillère.

 

Dressage :

 

Lorsque le savarin a absorbé la moitié du sirop  et que la crème est froide,

Mettre chaque savarin dans une verrine assez large, arroser d’un peu de sirop ( moi j’ai mis le sirop dans des pipettes )  et garnir le centre de la crème d’orange  à l’aide d’une poche à douille .

 

Réserver au frais jusqu’au moment de servir .

Repost 0
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 07:00

Je suis fière ce matin  de vous montrer le résultat de mes macarons après mon cours chez André thiébaut la semaine dernière .C’est la première fois que je réussi aussi bien  mes coques !  je suis vraiment très étonnée, car il n’y a pas eu un seul macaron raté sur 4 plaques . ( je sais, je sais ! j’ai un peu tardé à vous mettre la recette en ligne mais je ne voulais pas vous donner cette recette avant d’avoir refais l’expérience  seule à la maison )

 

J’ai fourré la moitié  de mes macarons avec un caramel laitier au beurre salé ( cliquez pour voir la recette)   fait la veille et conservé au réfrigérateur dans un petit pot en verre pour qu’il ne soit pas trop liquide .

 

Et l’autre moitié, avec de la confiture abricot-nougat «  de christine ferber »  la fée des confitures.

 

Ils étaient délicieux, et bien  moelleux  car ils avaient eu le temps d’absorber une partie de la garniture !   trop bon!

 

Voilà donc la recette :

La base est la même pour toutes les coques ( ne mettez pas de poudre de café si vous désirez des macarons à un autre parfum et c’est tout !)  

 

Macaron au café  ( recette d’origine faite chez André Thiébaut)

Pour la pâte à macaron :

 

240g de sucre glace

150 g de poudre d’amande

3 gros blancs d’œufs ( soit 105 g )

Café nescafé en poudre ( 10g)( facultatif)

 

 

Pour la garniture au café  :

 

150g de pâte d’amande

20 gramme de beurre

Un peu d’essence de café

 

 Quelques petites astuces de chef :

 



Les blancs d’œuf doivent avoir été conservé au frigo  quelques jours  auparavant  (même 1 semaine)  il ne faut pas utiliser les blancs du jour pour cette préparation.

Sachez aussi que le blanc d’œuf se congèle très bien .

Sortir les blancs un peu à l’avance pour qu’ils soient à température ambiante lorsque l’on commence la pâte à macaron.

 

Casser les blancs à basse vitesse à l’aide d’un robot  ou d’un batteur électrique pendant 1 bonne minute, puis montez les blancs en neige très ferme jusqu’à ce qu’ils fassent des pics .

Incorporer alors le café en poudre( 10 g  seulement si vous désirez des macarons au café) .

 

Pesez avec précision la poudre d’amande et le sucre glace et passez l’ensemble au robot pour éviter d’avoir à tamiser toute cette masse.

 

Incorporez délicatement  le mélange sucre glace/ poudre d’amande  aux blancs en neige en soulevant bien la masse par le fond  pour ne pas casser les blancs.

 

Fixez  une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie

 

Remplir une poche à douille avec la préparation ( douille  lisse de diamètre  10 )

 

Faire des petites boules d’environ 2 cm de diamètre en les espaçant bien

(La poche à douille dois être  tenue bien parallèle à la plaque )

 

Lorsque la plaque est complète 

 

Taper la plaque par le dessous ( avec la main à plat) jusqu’à ce que les macarons soient bien uniformes.   ( c'est très important)

 

Préchauffez votre four à 180°c

 

Posez la plaque à macaron sur une deuxième plaque avant d’enfourner ( ça vous permettra d’avoir des macarons bien lisse qui vont  faire une croûte plus rapidement).

Au bout de 30 secondes baissez le four à 160°c et ouvrez la porte 5 seconde (pour évacuer l’humidité) et poursuivez la cuisson pendant environ 8 à 10 minutes.

Sortir les macarons

 

Décollez les macarons lorsqu’ils sont  bien  refroidis.

 

 

Pendant la cuisson préparez la garniture  de votre choix:


 pour la garniture au café:

 Dans un robot muni d’un pétrin ( kitchenaide pour moi ) , Mélangez 150g de pâte d’amande, 20g de beurre un de l’essence de café ( avec un peu d’eau). Malaxez bien jusqu’à ce que la préparation soit lisse et homogène.

 

Garnir la moitié des coques et refermez les macarons avec les coques restantes.

 

Attention, les macarons ne se mangent pas le jour même, ( si non ils sont trop croquants) il faut attendre 1 bonne journée pour qu’ils puisent un peu d’humidité et deviennent plus moelleux.

si vous suivez bien ces conseils, vous devriez obtenir de beau et bon macarons, maintenant à vous de jouer !!!!


Repost 0
Published by chris - dans gourmandises
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 07:47

 

 

Ce matin voici une petite idée pour utiliser le pain d’épices d’hier.

Merci à Esther pour cette délicieuse recette. Je trouve que la mirabelle se marie très bien avec le foie gras et le pain d’épices. C’est délicieux.   Encore une mini brochette sucrée salée qui va ravir de nombreuses papilles à la maison !

 

 

c'est une recette à faire 12 heures à l'avance au minimum

Pour 4 personnes

 

Il faut

 

  • 160g de foie gras mi-cuit
  • 120g de mirabelles dénoyautées
  • 40 g de beurre frais
  • 20g de sucre cristallisé
  • 160 g de pain d’épices en fines tranches
  • ½ sachet d’agar agar

 

Faites cuire en compote les mirabelles avec le beurre et le sucre   et ½ sachet d’agar agar  ( en gardant l’ébullition 2 minutes ) puis  mixez la préparation  ( car les morceaux de mirabelles empêchent le découpage en petits cubes bien réguliers.

 

Dans un moule carré disposez une couche de pain d’épices bien régulière, puis une couche de foie gras, un nouvelle couche de pain d’épices, une couche de gelée de mirabelle et la dernière couche de pain d’épices .

 

Laissez reposer au frais pendant 12 h

Découpez en cubes.

Dressez sur des petites assiettes individuelles avec un cordon de balsamique réduit

 

C’est un magnifique amuse bouche pour les fêtes !


 

Repost 0
Published by chris - dans amuses bouches
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 08:00

 

 

Préparation :

au thermomix 5 minutes

sans thermomix 10 minutes

cuisson :  30  à 40 minutes

 

 

Voici la recette du pain d’épices que je préfère, c'est la première fois que je le réussi aussi bien.
C’est une base pour de nombreuses recettes que m’a donné ma conseillère thermomix ( à faire avec ou sans robot ).

 

Chaud, tiède, froid, il peut être dégusté par petits et grands à tous les moments de la journée; il se conserve très bien dans une boîte ou sous une cloche pendant 5 à 6 jours...
Il accompagne très bien les glaces, les figues rôties, le  foie gras…….etc   ( des recettes sont à venir pour les fêtes ).

 

 

  • 125 ml de lait (125g)
  • 110 g de sucre roux
  • 200 g de miel liquide
  • 300 g de farine ( si possible 150g de farine de seigle et 150g de farine de blé)
  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuil à café de levure chimique
  • 1 cuil à café de bicarbonate
  • 1 cuil à café d’anis en poudre
  • 1 cuil à café de 4  épices
  • 1 cuil à café de cannelle
  • 1 cuil à café de cardamome moulue ( ou 2 graines de cardamome)
  •  

 

Au thermomix :

Mettre tous les ingrédients dans le bol du robot, mixer 2 minutes fonction épis    soit jusqu’à la consistance désirée. Sortir la préparation du bol, et remplir un moule à cake préalablement beurré.

Préchauffez votre four th 6 ( 180°c)

Enfournez pour  20 minutes à 30 ( ça dépend de la puissance de votre four )

 

 

Sans thermomix :

 

Tout d'abord, pesez 200 g de miel que vous ferez tièdir au micro-ondes pour qu'il soit liquide mais pas trop chaud sinon il faudra attendre un long moment avant de pouvoir commencer la recette.

Dosez la farine dans le verre doseur ; y ajouter la poudre d'anis, la cannelle, le quatre épice, la cardamome moulue , le bicarbonate de soude, la levure; bien mélanger.


Versez petit à petit la farine sur le miel en mélangeant soigneusement pour que la pâte soit homogène; elle colle un peu et forme une espèce de boule.

Il ne reste plus qu'à ajouter le lait.

Bien mélanger le tout.

Beurrez le moule à cake et versez la pâte dedans.

Enfournez pendant environ  20 à 30 minutes dans un four préchauffé à 180°c . Le pain d'épices doit être doré à souhait quand il est cuit. Vous pouvez tester en piquant le gâteau avec la pointe d'un couteau; il doit ressortir net.



Lorsqu’il est sec faites en de la chapelure à intégrer dans les pâtes à crumble un vrai délice.

Essayer donc d’ajouter de la chapelure de pain d’épices dans la préparation de votre pâte brisée  ou sablée avec quelques zestes de citron !

Repost 0
Published by chris - dans pâtisserie
commenter cet article